Articles en relation avec: Journal des Entreprises

See-d. Germain Charier. Emmanuel Frénod

See-d dans Le Journal des Entreprises

See-d. Mathématiques et statistiques en vecteurs de performance

Associant un scientifique et un dirigeant d’ETI, See-d développe des solutions mathématiques et statistiques pour aider à la performance de l’entreprise.

Prenons un acteur majeur du transport. En tenant compte de l’historique de l’entreprise, un logiciel calculerait un plan heb- domadaire d’activité de charge sur les quais et le nombre d’in- térimaires nécessaires à la tâche au quotidien. Et ainsi la masse salariale serait optimisée…

Créer des outils mathématiques, aider les entreprises à uti- liser leurs données statistiques pour améliorer leur processus de décision, industriel ou logisti- que, c’est justement l’offre inno- vante que propose See-d. Cette start-up vannetaise, créée en octobre 2014, est née de la ren- contre entre un chercheur en mathématiques appliquées, Emmanuel Frénod, et Germain Charier, dirigeant de l’entrepri- se éponyme basée à Montoir-de- Bretagne. Ces derniers ont été amenés, dans le cadre d’une chaire, à collaborer sur des recherches devant répondre à des problématiques de l’entre- prise Charier. Dont « un projet de modélisation mathématique pour la construction d’une chaussée, dont les couches de matériaux seraient optimisées tout en restant résistante », explique Emmanuel Frénod.

Un marché à fort potentiel

C’est ce dernier qui, persuadé « du potentiel du développement des métiers de modélisation mathématique par les statistiques » a convaincu Germain Charier de se lamer dans l’aventure See-d.

« Emmanuel y apporte son expertise scientifique et moi mon expérience en management et mon réseau », note Germain Charier. L’objectif de See-d est de tirer le plein potentiel des données d’une entreprise, d’en extraire la plus-value pour développer de nouveaux services ou marchés, définir de nouveaux cibla- ges… Analyse de la clientèle, optimisation d’un process industriel, prévision d’une activité logistique sont certaines des solutions proposées par See-d. Du sur-mesure : « nous déve-oppons un modèle, un algorithme, un logiciel qui répond aux besoins propres de notre client ».

Croissance et embauches
Tous les secteurs d’activités sont concernés. See-d travaille d’ores et déjà pour des entrepri- ses d’agroalimentaire, de trans- port, de travaux publics, d’édition de logiciels. Trois mois après la création de la société, ses dirigeants ont signé pour 150.000 € de contrats. Les prévisions portent sur un chiffre d’affaires de 300.000 € pour 2015, 700.000 € pour 2016.
Un premier chercheur a été embauché à temps plein, un second est en cours de recrutement. « Notre souhait est de porter nos effectifs à cinq chercheurs d’ici début 2017 ». La start-up vannetaise veut d’ailleurs et aussi jouer les interfaces entre le monde de la recherche universitaire et celui de l’entreprise. « C’est important que le monde de l’entreprise prenne aussi conscience de la valeur de notre formation en France, il y a des talents méconnus… »,fait remarquer Ger main Charier.

SEE-D

(Vannes)

P-dg : Germain Charier Prévision CA 2015 : 300.000€

www.see-d.fr

Stéphanie Biju. Le Journal des Entreprises. Morbihan. Mars 2015

 

Lire la suite