News

Une surprise au premier tour est fort possible…

…une surprise au second, très improbable

Paul CAHU (Ingénieur généraliste – Docteur en Economie)

-Explications de la méthode de calcul-

L’incertitude diminue mais reste élevée à l’approche du second tour

A l’approche de l’élection, les erreurs des sondages en tendance à s’améliorer. Ils sont donc plus prédictifs des résultats de l’élection. A 15 jours de l’élection, nous supposons que l’erreur de mesure des sondages est de 4 points pour le premier tour et de 5 points pour le second. Historiquement à cette date, les erreurs observées – c’est à dire l’écart entre les sondages moyens et le résultat réel de l’élection – sont inférieurs. Mais comme l’indécision des électeurs est encore importante et que la participation pourrait être plus faible. Nous considérons que l’incertitude est plus importante. A titre de comparaison, l’erreur pour 2012 était de moins de 2 points au second tour et l’erreur lors du Brexit était de 2 points.

Plus de 4 chances sur 10 pour que Fillon ou Mélenchon soient au second tour

L’arrivée de J-L. Mélenchon dans le quatuor de tête et la chute dans les sondages de B. Hamon modifie cependant fortement les probabilités pour le second tour. En se basant sur les sondages réalisés lors des 10 derniers jours, la probabilité que M. Le Pen et E. Macron soient les deux finalistes n’est que de 58%. Autrement dit, il y a plus de 4 chances sur 10 pour que soit J-L. Mélenchon, soit F. Fillon (soit les deux) soient qualifies pour le second tour.

A1

 

 

En calculant les probabilités de qualification par candidat, on constate que J-L. Mélenchon a 1 chance sur 5 de se qualifier, F. Fillon 1 chance sur 4, E. Macron 4 chances sur 5 et M. Le Pen 3 chances sur 4.

A2

J-L. Mélenchon a 4 fois plus de chances d’être élu que M. Le Pen

D’après les quelques sondages de second tour disponibles, J-L. Mélenchon serait dans une position plutôt favorable s’il arrivait au deuxième tour. Il aurait 1 chance sur 4 d’être élu face à E. Macron, ce qui en fait son opposant le plus sérieux. Face à un candidat de droite, ces chances sont très bonnes: 93% face à F. Fillon et 92% face à M. Le Pen. Au total, sa probabilité de victoire au 12 Avril est de 12%.

 

Les chances de F. Fillon sont en dessous de 9%

D’après les sondages actuels, F. Fillon ne peut espérer être élu que face à M. Le Pen, avec 84%. La probabilité qu’il batte E. Macron est inférieur à 0,5%.

 

M. Le Pen n’a guère de chances

En raison d’un grand nombre de sondages concordants réalisés depuis le mois d’Avril et d’une diminution notable de la proportion d’électeurs indécis, les chances de M. Le Pen s’amenuisent. Alors que sa probabilité de victoire a atteint les 20% début Mars, elle a plongé dans les sondages à la suite des deux débats. La possibilité d’une qualification de J-L. Mélenchon limite également ses chances de recontrer F. Fillon au 2e tour, le seul candidat contre lequel elle pourrait raisonnablement espérer. Ces chances de battre E. Macron sont de 1.6% à l’heure actuelle tandis qu’elle a encore 16% de chances de l’emporter si elle devait rejoindre F. Fillon au second tour.

A3

 

Lire la suite

Dernières évolutions des probabilités d’élections de F Fillon, E Macron, M Le Pen.

 

Après le premier débat TV, la côte de Marine le Pen retombe à 15%.

A

 

Probabilité d’élection d’Emmanuel MACRON, d’après les données issues des sondages

B

 

 

Probabilité d’élection de François FILLON, d’après les données issues des sondages

 C

 

 

 

Quelles sont les probabilités d’élections de F Fillon, E Macron, et M Le Pen d’après les sondages?

 

D

 

Ces probabilités sont calculées uniquement à partir des données issues des sondages publiés et ne reflètent pas ce que l’on pourrait savoir par ailleurs des déterminants de l’élection, dont les principaux sont le taux de chômage et la participation au scrutin.

Lire la suite